Intervention des pompiers

Schéma de couverture de risque incendie

Problèmes et enjeux à l'origine de la réforme québécoise en sécurité incendie
Le ministre de la Sécurité publique a mené de nombreuses recherches et consultations à compter de 1995 dans le domaine de la sécurité incendie au Québec, ce qui l'a amené à constater maintes problématiques: pertes matérielles plus élevées au Québec que dans les autres provinces canadiennes; grande disparité entre les municipalités sur le plan de l'organisation de la sécurité incendie; mauvaise connaissance, de la part des municipalités, de leurs responsabilités dans ce domaine et une situation générale de sous-financement de la sécurité incendie.

Ces problèmes agissent directement sur le coût des primes d'assurance de dommages assumés par les citoyens.

La Loi sur la sécurité incendie
La Loi sur la sécurité incendie(LSI) confie aux autorités régionales la responsabilité d’élaborer un schéma de couverture de risques. Faisant partie intégrante de la réforme de la sécurité incendie au Québec, la Loi sur la sécurité incendie prévoyait donc la conception et la transmission, par le ministère de la Sécurité publique, d'orientations et d'objectifs en matière de sécurité incendie.
Les orientations ont permis aux autorités régionales, dont celle de la MRC de Maria-Chapdelaine, d'établir des objectifs concrets de protection contre les incendies et qui ont servi de base à l’élaboration et à l’adoption du premier schéma de risque en matière de sécurité incendie de la MRC, lequel a été agréé par le ministre à l’automne 2005.

Contexte et principales étapes de l'élaboration du schéma
de couverture de risques

Le modèle proposé de gestion des risques a invité les municipalités à dresser le portrait des risques sur le territoire de la MRC et à faire la liste des moyens disponibles. De cette façon, il a été possible de choisir les mesures les mieux adaptées aux conditions et aux capacités du milieu qui a mené à l’adoption du premier schéma.

Sur le terrain, il en est résulté la mise en place de deux services de sécurité incendie :

  • Un premier inclut les municipalités de Normandin, de St-Thomas-Didyme, de St-Edmond-les-Plaines et de Girardville, ainsi que la partie Ouest de la municipalité d’Albanel; et,
  • Un deuxième inclut Dolbeau-Mistassini, St-Eugène-d’Argentenay, St-Stanislas, Notre-Dame-de-Lorette, Ste-Élisabeth-de-Proulx, St-Augustin,Ste-Jeanne-d’Arc, Péribonka et le secteur Est d’Albanel.


Pour consulter le schéma de couverture de risques en sécurité incendie (cartes et texte) : Cliquez ICI

Pour toutes informations veuillez contacter  Monsieur Christian Bouchard